Episode en Chine

GROTESQUE

Nuit, douce nuit bleue.
Dans le sud de la Chine un conte de fées somptueux.
Des fleurs de pêcher vibrantes enivrent des démons allant à tâtons en tant que lampions à travers des passerelles flottantes sur des lacs silencieux.

Petite Chinoise blanchit
car un petit mandarin attend dans la nuit sombre.

Un petit mandarin que peut-il bien vouloir ?

Lune et petite Chinoise s’en vont trottinant
Où … ?
pleure un petit mandarin seul dans la nuit sombre.

Minuit. Minuit.
tristement rit
puis retourne délicatement
sa longue natte
sous son menton
le petit mandarin
Une fois.
Deux fois.
Trois fois.
Langue jaillit verte de sa bouche.
Tous les lampions en voie de disparition.

Nuit, douce nuit bleue.
Dans le sud de la Chine un conte de fées somptueux.

© traduit par Victoria Weidemann

 

Episode in China

GROTESKE

Nacht, laue, blaue Nacht.
Südchinesische Märchenpracht.
Erbebende Pfirsichblüten berauschen über schweigende Teiche auf schwebenden Stegen als Lampionen tastende Dämonen.

Kleine Chinesin ergraute …
denn ein kleiner Mandarin wartet in dunkeler Nacht.

Was will wohl ein kleiner Mandarin … ?

Mond und kleine Chinesin trippeln dahin …
Wohin … ?
weint ein kleiner Mandarin allein in dunkeler Nacht.

Mitternacht. Mitternacht.
Traurig lacht
dreht dann sacht
langen Zopf
um unter Kinn
ein kleiner Mandarin.
Einmal.
Zweimal.
Dreimal.
Zunge quillt grün heraus.
Alle Lampionen sterben aus.

Nacht, laue, blaue Nacht.
Südchinesische Märchenpracht.