Ce sonnet, écrit pour être placardé par Milton sur sa propre porte, fut sans doute écrit lors de la première guerre civile anglaise (English Civil War) : en octobre 1642, l’on craignait que les forces du roi Charles n’assaillissent la Cité de Londres.

« LORSQUE FUT PROJETÉ UN ASSAUT CONTRE LA CITÉ »

Capitaine ou colonel, ou chevalier armé, qui devant
Ces portes sans défense peux saisir ta chance,
S’il t’a jamais satisfait d’agir pour l’honneur,
Protège-les, et celui qu’elles abritent, épargne-le de maux,
Il peut te récompenser, sachant quelles formules
Font descendre la gloire sur une telle bienveillance,
Et il peut propager ton nom par les terres et les mers,
En quelque contrée que chauffe le lumineux orbe solaire.
Ne brandis pas ta lance contre le bosquet des muses,
Le grand vainqueur d’Emathie° a prié qu’on épargne
La maison de Pindare, quand le temple et la tour
Furent jetés à terre : et, quand il fut répété, l’air
Du triste créateur d’Electre eut le pouvoir
De sauver les murs d’Athènes de la dévastation°.

Traduit de l’anglais par ©Maxime Durisotti

° « Le grand vainqueur d’Emathie » : l’Emathie est une région de la Macédoine ; le conquérant en question est Alexandre le Grand. Pline rapporte que ce dernier avait épargné la demeure thébaine du Pinde.
° « Le créateur d’Electre » : Euripide. Selon Plutarque, Athènes fut épargnée lorsqu’un des généraux de Lysandre a pris la défense de la ville en récitant un chœur d’Electre.

« WHEN THE ASSAULT WAS INTENDED TO THE CITY »

Captain, or colonel, or knight in arms,
Whose chance on these defenceless doors may seize,
If deed of honour did thee ever please,
Guard them, and him within protect from harms.
He can requite thee, for he knows the charms
That call fame on such gentle acts as these,
And he can spread thy name o’er lands and seas,
Whatever clime the sun’s bright circle warms.
Lift not thy spear against the Muse’s bower;
The great Emathian conqueror bid spare
The house of Pindarus, when temple and tower
Went to the ground; and the repeated air
Of sad Electra’s poet had the power
To save the Athenian walls from ruin bare.